UN MANAGER PARFAIT ?

vahi.jpg

Un manager ne doit-il pas avoir de failles ? Il sait tout, il connaît tout ? Dans le France football du mardi de cette semaine, il y a une interview de Vahid HALILHODZIC (le sélectionneur de l’Algérie). Il dit ceci :  » Un entraîneur ne doit pas avoir de faiblesses. Ou alors, s’il en a, il ne doit pas les montrer « . C’est une philosophie et donc un mode de management, auquel je n’adhère pas.

Penser comme cela, c’est inévitablement penser qu’en tant que manager, je dois avoir la réponse à tout. C’est donc un style de management complètement « ascendant ». « C’est moi qui possède la vérité, donc vous exécutez ». Du coup, ne me parlez pas de communication, puisqu’il n’y a que moi qui parle ! Du coup, ne dîtes pas que les résultats sont collectifs, puisque c’est moi qui décide de tout ! Du coup, ne vous plaignez pas que vos joueurs (collaborateurs), ne soient pas autonomes, puisque vous les abrutissez ! Et la liste peut être longue…

C’est facile après de dire que la nouvelle génération est plus difficile à gérer, et d’évoquer l’argent, les tablettes et les diverses sollicitations. Ecoutez-les, expliquez clairement vos attentes, demandez leurs besoins pour être performant… et accompagnez-les. Vous verrez, vous pourrez faire de grandes choses. Et là, nous pourrons parler de réussite commune…

Photo : http://www.afriquefoot-guinee.com/news-570.htm