UN PEU D’AMBITION…

rami.jpg

La performance de l’équipe de France de football, au dernier championnat d’Europe, peut être analysée sous différents angles. Sous l’angle de la performance mentale, et plus précisément concernant la fixation d’objectif, c’est médiocre. Adil RAMI, défenseur central de cette équipe à l’Euro, revient sur cette compétition hier dans l’Equipe :  » L’objectif fixé par Noël LE GRAËT (président de la FFF), c’était de passer la phase de groupes. On l’a fait, et on a perdu en quarts de finale contre la meilleure équipe d’Europe et du monde « .

Il y a deux écueils à fixer ce type d’objectif de « résultat ». Le premier, c’est que lorsque l’objectif est atteint, c’est très difficile d’en fixer un autre, qui soit à la fois pertinent et moteur (dans la même compétition). La preuve, contre la Suède, il y a une démobilisation car l’objectif est déjà atteint. Le deuxième écueil, c’est que vous ne vous exprimez pas pleinement en fonction de votre potentiel, mais en fonction d’un hypothétique résultat. La preuve, après le quart de finale contre l’Espagne, le préparateur des gardiens de l’Espagne dit  » qu’il a eu du mal à comprendre pourquoi l’équipe de France à été aussi timide « . Normal, comme ils fonctionnent en termes de « résultat », jouer contre les champions du Monde, c’est forcément perdu d’avance…

Quelque soit votre métier et votre niveau, exprimez-vous, soyez ambitieux, analysez vos performances… le résultat ne sera qu’une conséquence…

Photo : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Adil_Rami_-_Jermain_Defoe_20120611.jpg