COMMENT OPTIMISER SES CHANCES DE PERDRE ?

fclor.jpg

En ne respectant pas les fondamentaux de la performance dans son métier ! Le résultat n’est qu’une conséquence de vos actions. Plus vous serez focalisé sur le « résultat » avant et pendant l’action, moins vous serez concentré sur ce qui faut mettre en œuvre pour performer.

Nous avons eu, une belle illustration ce week-end, avec le match de football, en ligue 1, Lorient-Ajaccio. Ces derniers menaient 4-1 à la mi-temps. Ils ont fait 4-4 à la fin du match. On peut évoquer les ressources mentales des joueurs de Lorient, il n’en est rien ! Au contraire, c’est facile de s’exprimer quand soi disant « on n’a plus rien à perdre ». C’est surtout les joueurs d’Ajaccio, qui ont « failli » mentalement. Et ce, dans le domaine des objectifs. A 4-1, le match était sûrement « plié » dans leur « tête ». Il est donc fort probable, qu’à la mi-temps, ils ne se sont pas refixés d’objectifs de performances. Ils ont anticipé la victoire… Du coup, ils se mettent à jouer différemment, de ce qui leur a permis de gagner 4-1 à la mi-temps… J’ai l’impression qu’il y a une anomalie là…

Certains me rétorqueront que les causes peuvent s’expliquer également par des aspects technico-tactiques ou physiques. Ils ont raisons, car il n’y a pas que le mental. Sauf que, dans ce cas de figure, un ami entraîneur de ligue 1, après analyse du match, m’a confirmé que les fondamentaux tactiques n’étaient justement plus respectés en deuxième mi-temps…

Je n’ai pas pris connaissance des commentaires d’après match, mais je pense que l’on doit y retrouver des mots comme: « la concentration »…

Photo : http://www.eurosport.fr/football/ligue-1/2012-2013/fc-lorient-ac-ajaccio_mtc512249/live.shtml