BENITEZ : UNE VISION DU MANAGEMENT

benitez.jpg

Nous pouvons lire un dossier très intéressant aujourd’hui dans l’Equipe, concernant Rafael BENITEZ, le nouvel entraîneur de l’équipe de football de Chelsea. Il aborde plusieurs sujets, mais pour ma part je retiens trois points essentiels: la notion des objectifs, celle du compétiteur et une philosophie de son métier de manager.

Les objectifs ! BENITEZ :  » C’est quoi une saison réussie ? Tout dépend du plan. On peut finir en milieu de tableau et considérer ça comme une réussite. Huitième, neuvième, dixième, quelle différence ? Pour moi, la réussite, ça tient d’abord à la réalisation d’un plan « . Autrement dit, tout est dans la préparation. Vous mesurerez votre réussite en fonction de ce que vous avez voulu mettre en place. Pas en fonction du classement, mais de votre projet d’action. Le résultat ne sera qu’une conséquence de votre plan…

Le compétiteur ! Pour moi, le compétiteur est celui qui n’a pas peur de perdre et qui met des moyens en œuvre pour être performant. Ce n’est pas celui qui veut gagner à tout prix ! Sinon, tout le monde gagnerait ou presque… BENITEZ :  » S’il veut réussir, le manager doit penser : La victoire n’a rien d’exceptionnel « . Autrement dit, ce qui est le plus important c’est la réalisation du plan, la progression individuelle et collective, l’atteinte d’une certaine forme de régularité… Le résultat n’est qu’à la fin… Donc l’énergie est à dépenser avant et pendant l’action sur du concret…

Le management ! BENITEZ :  » ma façon de coacher, ce n’est pas de donner des ordres, mais d’enseigner « . Autrement dit, avoir la capacité de transmettre ses idées et son projet de jeu, à chaque individu. Donc avoir la capacité à s’adapter pour que cela fasse « sens » chez l’autre. C’est ce qu’on peut appeler la pédagogie ou la didactique dans l’enseignement.

En espérant que BENITEZ ait le temps de travailler à Chelsea…

Photo : http://www1.skysports.com/watch/video/sports/football/8603005/benitez-concentrating-on-his-team