Axel Ngando

axel.jpg

Footballeur pro et international espoir, champion du Monde des moins de 20 ans. J’ai commencé à travailler avec Axel en 2011 au centre de formation du Stade Rennais. Sa réussite actuelle n’est pas un hasard, car hormis ses qualités intrinsèques de footballeur, Axel est  quelqu’un de humble, très à l’écoute, qui sait où il veut aller et qui s’en donne les moyens. Nul doute, que vous entendrez parler de lui dans les prochains mois.

 

Gilles Séro : Avant notre collaboration, travaillais-tu ton mental ?

Axel Ngando : Non je ne travaillais jamais mon mental avant notre collaboration.

GS : En quoi ma méthode de travail (GS Performance) t’a permis d’être plus performant ?

AN : Elle m’a permis d’être performant dans la mesure où sur le terrain je sais exactement ce que j’ai à faire, je connais parfaitement mon rôle.

GS : Qu’est-ce qui t’a paru le plus déterminant dans notre collaboration ?

AN : Pour moi, ce qui a été déterminant est le fait de me fixer des objectifs qui ne dépendent que de moi dans le match. À partir du moment où tout ça a été clair dans ma tête, j’ai gagné en régularité dans mes performances.

Vendredi 8 novembre dernier, le journal l’équipe a consacré un article à Axel. Cet article corrobore ses propos où l’on perçoit que la notion de fixation d’objectif est fondamentale :

Prêté fin Août par Rennes à l’AJA, Axel Ngando (20 ans), est déjà le chouchou du stade de l’Abbé-Deschamps. Au-delà  de ses deux buts contre Tours (4-0), vendredi dernier, c’est sa technique et sa vision du jeu qui marquent. Plutôt réservé, ce meneur de jeu gaucher « rend le foot plus facile », dixit Bernard Casoni, son entraîneur. « Il a des objectifs de jeu, pas de résultats. C’est la bonne réflexion. » Seul joueur de champ en L2 parmi les champions du monde des moins de 20 ans l’été dernier en Turquie (il vient d’être retenu avec les espoirs), Ngando a une recette: « Je me fixe des objectifs pendant le match ou à l’entraînement. C’est simple et ça marche. Gagner, O.K., mais comment? » Ce fan de Ronaldinho pourrait répondre: « en prenant du plaisir. » « Je regardais les matchs du Barça rien que pour lui, raconte-t-il. Sur le terrain, il s’amuse et je suis dans cet état d’esprit. »

Photo: http://www.francefootball.fr/news/Ngando-ne-pas-se-fixer-sur-le-classement/402599