RAFAEL NADAL ET LE MENTAL…

nadal.jpg

Rafaël NADAL représente pour moi le « sportif de haut niveau » dans toute sa splendeur. Alors, dès qu’il accorde une interview, je l’analyse en profondeur. C’est le cas aujourd’hui dans l’équipe. Il y a toujours beaucoup à dire dans ce type d’interview, mais je retiens aujourd’hui la partie où il parle du mental. Le journaliste lui pose la question : « Mentalement, vous avez donc toujours aussi faim… » NADAL répond :  » Tout le monde dit que le sport est mental. C’est fou le nombre de gens qui viennent me voir pour me dire : « Waouh, mentalement, tu es ceci. Waouh, mentalement, tu es cela. » Ne faudrait pas oublier que pour mettre la balle à ça de la ligne, c’est d’abord technique. Ensuite, c’est physique… ». NADAL à raison. Le mental n’est ni plus, ni moins important, que la technique, le physique ou la tactique. Les gens (beaucoup sont des sportifs et entraîneurs de haut niveau) qui accordent une trop grande place au mental, ne savent pas ce qu’est le mental en réalité. C’est un concept « fourre-tout » pour eux. Dès qu’ils ne savent pas expliquer les raisons d’une réussite ou d’un échec, le mental fait vite figure de cause. Or, il faut le laisser à sa place. Il est à travailler et à prendre en compte, comme les autres domaines qui composent la performance. Ni plus, ni moins. NADAL l’a compris.  

Photo : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Rafael_Nadal_at_the_2011_Australian_Open4.jpg