LES REUNIONS DE « CRISE »…

sirigu.jpg

C’est bien connu, on se réunit quand ça va « mal ». Nous avons une nouvelle illustration avec le club de foot du PSG en ce moment. Avant le match d’hier soir, en ligue des champions, Salvatore SIRIGU (gardien du PSG), nous informe aujourd’hui dans l’Equipe, que les joueurs se sont réunis.

 » Après une défaite, il faut toujours chercher à analyser ce qu’il s’est passé. Chacun s’est rendu compte qu’il fallait faire un truc en plus. Tout le monde, les joueurs comme le staff, doit prendre conscience qu’il faut faire plus. Dans les jours qui ont précédé ce match à Kiev, j’ai senti plus d’attention, plus de concentration à l’entraînement… ».

Le haut niveau, c’est la régularité. Mais pour être régulier, il faut un certain nombre de pré-requis. Parmi ceux-ci, il faut également analyser « quand ça va bien ». En effet, quand on sait comment on « fait bien » on peut répéter. Et quand on est dans une dynamique de vouloir progresser et optimiser ses points forts, tout le temps, on n’a pas « plus d’attention » ou de « concentration » ponctuellement. On est tout le temps attentif et concentré.

Mais pour faire tout ça, encore faut-il se détacher du résultat immédiat et être ambitieux dans ses productions. C’est exactement l’exemple du FC BARCELONE…

Photo : http://fr.uefa.com/memberassociations/photos/photoid=1878728.html