LES SPORTIFS PAYES COMME DES COMMERCIAUX ET TRADERS ?

ferri.jpg

Sur le site internet Coolissport, nous trouvons un article intéressant sur la rémunération des sportifs. Voici un extrait : « Par rapport à ces bonus liés au sportif, on va surtout s’intéresser à la conception de Loic Féry, président du FC Lorient. Son idée semble particulièrement intéressante. Loic Féry mène depuis plusieurs mois et son début de présidence au FCL un vrai combat pour casser les habitudes en matière de rémunération en Ligue 1 (suivi par ailleurs en partie par l’AS Saint Etienne). Quelle est la principale différence dans la politique salariale du club breton ? Elle est simple : ce grand financier qu’est Loic Féry (patron d’un groupe entrepreneurial à la City de Londres) paie en réalité ses joueurs comme il paye ses traders. Il a changé les codes et propose aux joueurs de Lorient une partie fixe (en moyenne inférieure au salaire moyen de Ligue 1, on dit que certains joueurs viennent à Lorient et divisent leur salaire fixe par 4). Mais il y ajoute une part variable beaucoup plus importante que les autres clubs (on parle de 50% de part variable alors que la part fixe est plutôt autour de 90% normalement) liés aux résultats finaux et au classement de l’équipe ».

A la lecture de cette politique de rémunération, je fais deux remarques. La première, c’est une idée séduisante qui répond à l’adage : « plus j’ai des résultats, plus je gagne de l’argent ». Sous-entendu, plus je vais m’investir, faire preuve de professionnalisme, de compétences… plus je serai récompensé financièrement. C’est une manière de fonctionner très respectable, et qui en plus est très populaire.

Cependant, il ne faudrait pas mélanger cette politique de fonctionnement avec la motivation. Cette manière de rémunération est très cohérente sur le plan financier. Comme le dit FERY : « On “dé-risque” le modèle économique ». Concernant les leviers de motivation, il y a mieux et plus efficace. Le joueur qui joue pour l’argent, est par définition irrégulier dans ses productions. De plus, pour que l’argent ait un impact sur la motivation, il faut s’en arrêt augmenter les sommes. Je préfère nettement que les leviers de motivations des joueurs du FC LORIENT soient en rapport avec les conceptions tactiques de Christian GOURCUFF. C’est plus efficace et plus durable. Alors oui, pour la gestion financière, mais non pour la motivation.

Photo : http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Loic_Fery_au_stade_du_Mousoir.jpg