ÇA C’EST UN CHAMPION !

vetel.jpg

Et oui, Sébastian VETTEL est devenu hier à 25 ans, champion du Monde de formule 1, pour la troisième fois de suite. Quelle régularité au plus haut niveau ! Plusieurs raisons peuvent expliquer de tels résultats, mais je retiens deux éléments essentiels pour demeurer constant au plus haut niveau.

Il est focalisé sur les moyens à mettre en œuvre pour être performant, et non sur le résultat. Vendredi dernier dans l’Equipe, il déclarait ceci :  » Le secret : prendre cette course comme une autre « . Pour lui, il n’y a pas de course plus importante que d’autre. La tentation était belle hier, de considérer que c’était la course la plus importante de l’année. Quelle que soit la course, il sait qu’il doit se concentrer sur la manière de piloter, et non sur les conséquences éventuelles du résultat final.

Il veut progresser en permanence. C’est la marque des champions que de vouloir tout le temps progresser et devenir meilleur. Son ingénieur, Guillaume ROCQUELIN, déclare ceci aujourd’hui dans l’Equipe :  » Seb est un pilote qui ne se contente jamais de ce qu’il a. Quand il a un titre, il est content. Mais le lendemain, tout le monde doit remettre les compteurs à zéro. Il n’est pas question de s’enorgueillir de cela. On doit tout recommencer pour en conquérir un autre. Cette année, le début de saison à été dur et compliqué. Nous n’avions pas une grande maîtrise lors des premiers Grands Prix. Et puis, à la quatrième épreuve, Seb gagne sa course. Beaucoup de pilotes se seraient dit :  » J’ai un Grand Prix dans ma poche, ma saison est sauvée. On verra l’an prochain pour le titre « . Lui, non… « .  

Alors bien sûr, il y a d’autres explications à de tels résultats, mais déjà, restez focalisé sur les moyens à mettre en œuvre pour être bon et cultivez l’idée de vouloir progresser tout le temps. Vous verrez, les résultats ne seront pas loin…

Photo : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sebastian_Vettel_Jerez_Feb_2009_3593a.jpg